Inclusions rigides

Les inclusions rigides (ou semi-rigides) INCLUSOL sont un procédé de renforcement de sol dont l’objectif est d’améliorer les caractéristiques mécaniques des sols en place par l’incorporation d’un maillage d’éléments verticaux cylindriques de diamètre 250 à 600mm, constitués d’un matériau à base de liant hydraulique (mortier, coulis, béton,…).

Suivant les cas, il peut être nécessaire d’associer ces inclusions à la mise en place d’une épaisseur de matériau noble intercalé entre la structure et les inclusions. C’est le matelas de répartition.

schema-INCLUSIONS-SOUPLES-OU-RIGIDES

 

 

Ce procédé est une solution alternative aux fondations profondes qui consiste à reporter en partie la charge de l’ouvrage sur les inclusions et en partie sur le sol support.

 

 

 

Les inclusions peuvent être mises en œuvre suivant plusieurs technologies :

INCLUSIONS-RIGIDES-IRI

Atelier d’inclusions rigides

 

  • Par forage avec refoulement : l’outil utilisé permet de resserrer le terrain ou de refouler le sol environnant
  • Par forage sans refoulement : les inclusions sont mises en œuvre au moyen d’une vis continue
  • Par vibrofonçage : un outil creux est vibrofoncé dans le sol qui se trouve refoulé ou resserré par l’expansion du fût.

 

 

 Dans tous les cas, le matériau est injecté directement par l’âme creuse de l’outil simultanément à la remontée de celui-ci.

Les inclusions rigides peuvent être utilisées dans des conditions géotechniques larges allant des argiles molles / vases aux limons ou remblais fins.

plaxis

 

Le dimensionnement des renforcements par inclusions rigides, établi par le bureau d’étude spécialisé de l’entreprise, suit les dispositions prévues dans le cahier des charges validé par la Direction Technique de l’APAVE (avis sur procédé n°284) et s’inscrit dans le cadre des recommandations ASIRI.

 

 

 

La technique est couramment utilisée pour les applications suivantes :

  • Garantie de tassement sous dallage sur terre plein (plateforme de stockage, surface de vente, usine …)
  • Amélioration de la portance (bâtiments de logement, tertiaires, industriels …)
  • Amélioration des caractéristiques de sol sous ouvrages en terre, sous ouvrages fondés sur radier général (réservoirs, bassins de stockage …)